Itinéraire 14 : Autour du « petit Wawel »

Sucha Beskidzka, Krzeszów (11 km) Leskowiec (20 km) Groń Jana Pawła II (21 km) Tarnawa Dolna (34 km) Zembrzyce (37 km) Sucha Beskidzka (41,5 km) 

41,5 km, 5 h, difficulté - moyenne

Courbe de dénivelé de l'itinéraire :

14

DESCRIPTION :

Il s'agit d'un itinéraire de montagne assez difficile, avec un passage au sommet du mont du Groń Jean-Paul II. Il suit les routes et les sentiers empruntés jadis par Karol Wojtyła. On part de la gare de Sucha Beskidzka et on prend à gauche la rue Mickiewicza. Au feu, tourner de nouveau à gauche (rue Przemysłowa), et après le pont sur la rivière Stryszawka, tourner à droite. Par la vallée de la Błądzanka, on prend à gauche vers le col de Lipie, et de là, on descend dans la vallée du ruisseau d’Ustrzyzna. On tourne à droite (itinéraire bleu) et après une longue montée assez douce, on approche de Krzeszów. À l'église, tourner à gauche en suivant l’itinéraire vert (pour prendre le raccourci, se diriger vers Tarnawa G.). Après 1,5 km, l’itinéraire prend à droite mais on continue tout droit. Au carrefour, on tourne à droite vers Targoszów. Devant le centre de vacances, on suit les panneaux jaunes vers la droite et on grimpe jusqu'au quartier de Rola, où l’on tourne à gauche puis immédiatement à droite. On entre sur un chemin de terre, par lequel on atteint le sentier de randonnée rouge. On tourne à gauche, puis au bout de 200 m on quitte le sentier, qui s’éloigne sur la droite, et on se dirige à gauche vers le sentier jaune par une route en dur qui monte raide. On tourne à droite en montant (une section difficile !), et sur le replat, on tourne à gauche vers le sommet de Leskowiec. De là, on redescend en suivant l’itinéraire rouge à droite vers le refuge et le mont du Groń Jean-Paul II (1). Depuis le refuge, on se dirige vers Sleszowice en empruntant successivement les itinéraires bleu, noir puis jaune. À un virage serré de l’itinéraire à gauche, on tourne brusquement à droite. Sur une route de terre puis d'asphalte, on descend vers le col de Śleszowicka. Tourner à droite, après l’église tourner à gauche et par la vallée de la Tarnawka descendre via Tarnawa Dolna jusqu’à Zembrzyce. En face de l'église (2), on tourne à droite et par une rue latérale, on arrive à la rivière Skawa. Suivre la Route de l'Ambre (mal balisée) le long de la rivière pour la traverser sur une passerelle à Sucha Beskidzka. Après la place du marché, tourner à droite dans la rue Zamkowa pour se rendre au château (3). Revenir sur la place du marché de Sucha Beskidzka (avec son auberge « Rzym » classée) (4) et tourner à droite dans la rue Mickiewicza, où l’itinéraire se termine.

ATTRACTIONS SUR LE TRAJET :

  • Groń Jean-Paul II (992 m) (1) - le seul sommet des Beskides qui porte le nom du pape polonais. Carrefour de sentiers touristiques et but de nombreuses excursions. À proximité, la chapelle en bois est un sanctuaire de montagne érigé en 1995 comme cadeau au pape Jean-Paul II à l'occasion de son 75e anniversaire. Le sanctuaire est entouré d’un chemin de croix et d'un monument à Jean-Paul II. On y trouve également le refuge « Laskowiec », ouvert toute l'année et géré par l’association touristique PTTK.
  • Église de Zembrzyce (2) - en brique, construite en 1913. Mobilier datant principalement du XVIIIe siècle, transféré de l’église en bois précédente. Le tableau de la Vierge à l'Enfant du XVIIe siècle, considéré par la population locale comme miraculeux, est particulièrement remarquable.
  • Château de Sucha Beskidzka (3) - ancienne capitale du domaine de Sucha. Un remaniement en 1614 l’a transformé en magnifique résidence de magnat de la Renaissance. Les éléments les plus caractéristiques du château sont ses quatre tours d'angle et sa cour fermée par deux ailes avec des galeries à arcades à deux étages. À côté du château se trouve un vaste parc avec une belle orangerie. L'intérieur abrite le musée municipal de Sucha Beskidzka avec une exposition régionale.



Zamek w Suchej Beskidzkiej

  • L’auberge « Rzym » de Sucha Beskidzka (4) - bâtiment en bois de la fin du XVIIIe siècle, à structure en rondins et au toit en bardeaux, avec des arcades caractéristiques à cinq baies. L'intérieur de l'auberge est doté de plafonds à poutres apparentes. Elle est souvent liée à la rencontre légendaire entre Pan Twardowski et Méphistophélès décrite par Adam Mickiewicz.

Carte de l’itinéraire :

mapa

Legenda do map

Pobierz trasę w formacie GPX